De Marseille à Beyrouth pour apporter un message de paix

Ara Khatchadourian s’apprête à traverser la Méditerranée et parcourir 4000 km à la force des bras sur une embarcation conçue par ses soins. Rencontre avec un sportif de l’extrême habitué des défis fous.

Podcast

Marseille-Beyrouth pour la paix

1 - Marseille-Beyrouth pour la paix

02:11

Transmettre le dépassement de soi

2 - Transmettre le dépassement de soi

04:13

Rallier Beyrouth depuis Marseille pour la paix

3 - Rallier Beyrouth depuis Marseille pour la paix

08:01

Ara Khatchadourian est un sportif de l’extrême. Il s’apprête à rallier Beyrouth depuis Marseille, où il habite. Une traversée de la Méditerranée à la force des bras, à bord d’une embarcation qu’il a lui-même pensée et conçue : un parfait mélange entre un catamaran et un rameur.

Un défi humanitaire et sportif qu’il se lance pour porter un message de paix en Méditerranée. Promouvoir ainsi la paix entre les peuples et venir en aide au Liban, son pays natal. Avec cette action il veut sensibiliser le maximum de personnes à la situation du pays et mobiliser autour de lui.

Entraînement intense

Son embarcation avancera grâce à la force de ses bras et de ses jambes, qui actionneront une petite hélice. Il espère pouvoir parcourir ainsi entre 40 et 50 kilomètres par jour et s’arrêter dans une centaine de villes sur son chemin. Il devrait arriver à Beyrouth après un périple long de 4000 km. Une aventure baptisée Rowing for peace, pour laquelle il s’entraîne tous les jours entre trois et six heures, entre natation, course à pied, rameur et musculation.

Un défi qui s’ajoute aux nombreux autres qu’il s’est déjà lancé comme l’ascension du Kilimandjaro ou de l’Everest, sans oublier l’Ultra-trail du Mont-Blanc.

Le départ est prévu courant juillet et l’amènera à Monaco. Puis direction la Corse et l’Italie, avant d’atteindre la Grèce, la Turquie, puis Chypre et enfin Beyrouth.