Comment la kinésiologie peut contribuer à améliorer notre bien-être

Céline Chandou, kinésiologue nous détaille les effets positifs de cette médecine douce.

Podcast

Comment la kinésiologie peut contribuer à améliorer notre bien-être

1 - Comment la kinésiologie peut contribuer à améliorer notre bien-être

02:17

La méthode du brain gym, la gymnastique du cerveau

2 - La méthode du brain gym, la gymnastique du cerveau

03:31

Explication du métier de kinésiologue

3 - Explication du métier de kinésiologue

08:50

La kinésiologie permet d’accompagner dans son mieux être les personnes qui y ont recours. Le principe de cette méthode est d’aller rechercher dans la mémoire du corps pour va voir ce qui empêche la personne d’être dans son plein potentiel physique, émotionnel ou mental.

Céline Chandou, kinésiologue en Gironde, la qualifie de « méthode holistique de la gestion de stress qui n’est pas médical, elle poursuit Depuis notre plus jeune âge, notre corps registre tous les chocs émotionnels qui vont poinçonner certains moments de la vie. En kinésiologie, on va ramener la mémoire à ces moments grâce au test musculaire. »

Ce test musculaire est réalisé dans le but de permettre de faire un lien entre les différentes formes de stress et le tonus musculaire. « Concrètement, nous on veut un muscle en eutonie, qui n’est ni contracté ni relâché, on ne cherche pas la force du muscle, explique la kinésiologue, la personne doit être confortablement installée. Au moment du test, on va demander au testé de maintenir son bras pour que le testeur face une petite pression au niveau du poignet. Si le muscle est déverrouillé, on va aller chercher l’aspect émotionnel. »

Céline Chandou précise qu’il n’y a rien de magique « c’est une méthode qui s’apprend ».