Camille Perroux : très loin et toute seule

Quatre-vingt-dix jours seule, à plus de 9000 kilomètres de chez elle. Le périple de Camille Perroux en Amérique du Sud.

Podcast

Camille Perroux : très loin et toute seule

1 - Camille Perroux : très loin et toute seule

02:03

Camille Perroux : mon périple

2 - Camille Perroux : mon périple

04:52

Camille Perroux : impactant et inspirant

3 - Camille Perroux : impactant et inspirant

04:14

Camille Perroux est une jeune femme de 25 ans, parfaitement bien dans sa vie, parfaitement bien dans sa peau… À un détail près : dans la tête de Camille – plus que dans celle d’une autre – trottent des idées de faune, de flore, de grand air. Et donc d’évasion, fût-elle temporaire.

A N N O N C E

Et ce « kiff » du voyage, Camille s’est donné l’occasion, il y a quelques mois, de pouvoir le satisfaire. En partant, seule, en Amérique du Sud, une partie du monde qui l’attire plus que toute autre, simplement parce qu’elle est née en Colombie, et a conservé de nombreux amis dans la région.

Découverte d’un métier

Mais le point de départ de ce périple long de trois mois sera cette fois-ci l’Équateur. Et en écoutant Camille, on se demande même si ce pays est le simple point de départ d’un voyage, ou bien plus que cela : le point de départ d’une nouvelle vie.

Car durant ce voyage, Camille a certes rencontré des gens, a certes découvert des paysages extraordinaires, a certes expérimenté de nouvelles activités… Mais elle a surtout découvert ce qui, un jour ou l’autre, pourrait lui offrir un métier : la photo. Pour s’en persuader, il suffit d’aller regarder les centaines de clichés qu’elle a mis en ligne sur Facebook.