Cali : “Depuis toujours, j’aime bien me tromper”

Cali est auteur-compositeur-interprète. Il nous parle de son dernier album, baptisé « Ces jours que l’on a presque oubliés », qui est sorti le 14 octobre, mais également de son parcours de vie.

Podcast

Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 1

1 - Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 1

11:17

Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 2

2 - Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 2

15:53

Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 3

3 - Les rencontres de Julie avec Cali – Partie 3

12:38

Cet album parle des êtres chers et conte les femmes avec des textes justes et poétiques. Il est notamment teinté de sonorités espagnoles et irlandaises : « j’apprends de toute culture » nous dit-il. Il revient au micro d’AirZen radio sur l’ensemble de son parcours, et évoque des thèmes comme le partage, l’émotion, la liberté ou encore l’amour.

Il se confie sur le paysage musical de son enfance, mais aussi sur son adolescence, sur ses débuts et sur les liens forts qu’il a pu tisser avec ses amis. Il se livre sur son amour pour l’imprévu, sur les accidents de la vie, particulièrement durant ses concerts : « J’aime l’improvisation, j’ai gardé le gout de cette folie. Mes débuts de scène me bouleversent ». Selon lui : « Si on est totalement à l’aise quelque part, est-ce qu’on va créer quelque chose d’intéressant ? ».

Il nous parle de l’imprévu qu’il a particulièrement chéri lors de la confection de cet album, chaque morceau étant le fruit d’une unique prise : « Avec cet album, j’ai voulu chercher les mots qui venaient d’arriver en une seule prise, surtout ne pas prendre le temps de tricher. C’est ce que j’ai appris. Quand les mots sortent de son ventre, il y a parfois le charme de l’erreur ».

Publié le 28/11/2022 à 11h10

Par Julie

Animatrice