Une marque de cosmétiques régénératifs et 100% naturels

La marque de cosmétique Eclo tente de réconcilier l’industrie de la beauté et l’écologie. Elle s’appuie sur des produits innovants issus d’une agriculture régénératrice.

Podcast

Combiner le savoir-faire de l’industrie de la beauté à l’écologie

1 - Combiner le savoir-faire de l’industrie de la beauté à l’écologie

02:01

Des emballages compostables pour un impact neutre

2 - Des emballages compostables pour un impact neutre

04:03

Une marque régénérative pour le bien-être des terres agricoles

3 - Une marque régénérative pour le bien-être des terres agricoles

03:56

Priscille Charton a passé douze ans dans l’industrie des cosmétiques dans le secteur « innovation produit » sur le maquillage. Durant ces années, elle n’a pas réussi à intégrer de l’éco-conception dans les produits. En 2020, elle a ainsi décidé de quitter son métier pour développer une marque en lien avec ses valeurs écologiques.

Avec Eclo, elle essaye de réconcilier durablement l’industrie de la beauté et l’écologie sur le long terme. Pour ce faire, elle s’appuie sur des matières 100% naturelles comme le chanvre, les algues ou encore le seigle. Que ce soit dans le rouge à lèvre, dans le blush ou encore dans les ombres à paupières, chaque ingrédient a ses vertus. Par exemple, le chanvre a un effet apaisant et hydratant pour la peau.

Ces matières premières sont également issues d’une agriculture régénératrice. En plus de bienfaits pour la peau, ces ingrédients aident les sols à se régénérer. Cette méthode agricole présente des bienfaits durables pour assurer la qualité des sols. Le chanvre dépollue les sols en absorbant les toxines et métaux lourds.

Selon Priscille, il est important que l’innovation cosmétique s’inscrive davantage dans une démarche de sobriété. C’est pourquoi, avec Eclo, elle a également pensé un emballage compostable. Le pot peut être mis en terre dans un compost et il finira par se dégrader naturellement sans aucun impact chimique. Enfin, Eclo tente de réconcilier certaines consommatrices avec des gestes de beauté durables et simples. Le maquillage pensé par Priscille sublime donc la peau et protège la planète.