Science : les cancers de demain seront-ils détectés par des fourmis ?

Des scientifiques viennent de mettre à jour une nouvelle méthode pour détecter les cellules cancéreuses. Par quelle expérience sont-ils arrivés à ce résultat ?

Podcast

Science : des fourmis « renifleuses » de cancer

1 - Science : des fourmis « renifleuses » de cancer

02:01

Science : l’odorat incroyable des fourmis

2 - Science : l’odorat incroyable des fourmis

04:01

Science : la Formica Fusca pour détecter des maladies

3 - Science : la Formica Fusca pour détecter des maladies

04:04

Cette expérience, qui pourrait révolutionner le milieu médical, occupe des scientifiques du CNRS, de l’Université Sorbonne Paris Nord, de l’Institut Curie, et de l’Inserm depuis plusieurs années.

Les Formica Fusca, fourmis que l’on trouve en abondance dans nos jardins d’Europe, ont des capacités incroyables et des sens très développés. Notamment celui de l’odorat, de loin supérieur à celui de l’homme.

Grâce à l’odorat

Ces petites bêtes sont également capables d’apprendre, en seulement 10 minutes, à reconnaître des cellules saines et des cellules cancéreuses, grâce à leur odorat, et à leur goût pour le sucre !

Comment fonctionne ce mécanisme ? Les détails de cette expérimentation avec les explications de Baptiste Picqueret, chercheur à l’université Paris-Sorbonne.