Science : les cancers de demain seront-ils détectés par des fourmis ?

Des scientifiques viennent de mettre à jour une nouvelle méthode pour détecter les cellules cancéreuses. Par quelle expérience sont-ils arrivés à ce résultat ?

Podcast

Science : des fourmis « renifleuses » de cancer

1 - Science : des fourmis « renifleuses » de cancer

02:01

Science : l’odorat incroyable des fourmis

2 - Science : l’odorat incroyable des fourmis

04:01

Science : la Formica Fusca pour détecter des maladies

3 - Science : la Formica Fusca pour détecter des maladies

04:04

Cette expérience, qui pourrait révolutionner le milieu médical, occupe des scientifiques du CNRS, de l’Université Sorbonne Paris Nord, de l’Institut Curie, et de l’Inserm depuis plusieurs années.

A N N O N C E

Les Formica Fusca, fourmis que l’on trouve en abondance dans nos jardins d’Europe, ont des capacités incroyables et des sens très développés. Notamment celui de l’odorat, de loin supérieur à celui de l’homme.

Grâce à l’odorat

Ces petites bêtes sont également capables d’apprendre, en seulement 10 minutes, à reconnaître des cellules saines et des cellules cancéreuses, grâce à leur odorat, et à leur goût pour le sucre !

Comment fonctionne ce mécanisme ? Les détails de cette expérimentation avec les explications de Baptiste Picqueret, chercheur à l’université Paris-Sorbonne.