Embarquez à bord d’un IMOCA : un voilier de course au large

Une expérience rare : l’immersion dans une course au large de Lorient. Une trentaine d’IMOCAS, les voiliers du Vendée Globe, s’élancent dans des « contre-la-montre ». À la barre : Eric Bellion

Podcast

L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 1

1 - L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 1

10:30

L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 2

2 - L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 2

15:20

L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 3

3 - L’émission du 21/09/2022 avec Eric Bellion – Partie 3

10:45

Un IMOCA est un voilier de course d’un peu plus de 18 mètres de long. Puissant, rapide et endurant, ce navire est destiné la course au large en solitaire. Tout à bord est prévu pour aller vite, et tenir plusieurs mois dans les mers les plus hostiles de la planète.

A N N O N C E

Les récits des skippers font rêver beaucoup d’amateurs de voile qui se retrouvent par centaines de milliers sur le chenal des Sables-d’Olonne pour saluer le départ du Vendée Globe et de ses aventuriers. Depuis 30 ans, ces merveilles de technologie se sont développées pour permettre à une femme ou un homme de traverser l’atlantique en 10 jours ou de faire le tour de la planète en 80 jours sans étapes et seul(e) à la barre, avec pour seul moteur le vent.

En ce mois de septembre, une trentaine de ces voiliers d’exception se sont retrouvés pour plusieurs épreuves autours du défi Azimut. Mercredi 14, c’était la journée des Runs Azimut où chaque équipage doit effectuer le meilleur chronomètre possible sur une distance d’un mile nautique (1,6 km).

AirZen Radio a été invitée en mer à bord d’une de ces Formules 1 de la mer : Comme un seul homme. Le voilier est skippé par Eric Bellion avec à ses côtés son mentor qui n’est autre que celui qu’on surnomme sur les pontons de course Le Roi Jean : Jean Le Cam.