Dijon : une salle de CrossFit dédiée aux jeunes avec un handicap moteur

Ouverte en septembre dernier, cette salle unique en France se situe au centre de rééducation le Clos Chauveau. À l’origine de ce concept : David Guedin kiné et coach de CrossFit.

Podcast

Les motifs de David Guedin pour créer une salle de CrossFit adaptative

1 - Les motifs de David Guedin pour créer une salle de CrossFit adaptative

02:25

Les bienfaits du CrossFit pour les enfants ayant un handicap moteur

2 - Les bienfaits du CrossFit pour les enfants ayant un handicap moteur

04:09

Dijon : David Guedin, créateur d’une salle de CrossFit adaptative

3 - Dijon : David Guedin, créateur d’une salle de CrossFit adaptative

08:15

Il aura fallu près de quatre ans à David Guedin pour réaliser son projet : créer une salle de CrossFit adaptative pour les enfants en situation de handicap moteur. Le kinésithérapeute et coach de CrossFit adaptative lui a donné le nom de Métamorphose, « par rapport à la transformation. Ma femme a eu l’idée de mettre un « ose » en rouge. »

David Guedin. Collection privée

Un nom tout trouvé donc pour cette salle qui se trouve au Dispositif Sensoriel et Moteur des PEP CBF, du Clos Chauveau, à Dijon, qui est un centre de rééducation spécialisé. La direction a accepté la création de cet espace qui est dédié aux jeunes de 7 à 20 ans pris en charge dans l’établissement. Les séances ont lieu tous les lundis après-midi et durent une heure en petits groupes.

>> Télécharger l’application AirZen dès maintenant !

Qu’est-ce que le CrossFit ?

« Il faut savoir que c’est une marque déposée, explique David Guedin. Ça existe depuis les années 70. C’est un mélange d’athlétisme, de musculation, de cardio. » Les enfants suivent toujours la même procédure que lors des cours de CrossFit traditionnel : un échauffement, suivi d’un travail technique où on peut travailler l’habilité, l’équilibre, la force, l’endurance et ça se finit par un travail intensif.

Ce programme d’entraînement intensif a des effets bénéfiques : « Ça permet de renforcer leurs muscles, qui sont un gros point noir au niveau du handicap moteur, précise David Guedin. La pratique du CrossFit améliore le cardio et régule le poids, et ça se ressent aussi au niveau des résultats scolaires. » Selon le kiné et coach de CrossFit, ça remplace même une séance de kiné.

D’ailleurs, en 2018, il a effectué un sujet de mémoire pour montrer l’intérêt de la musculation à haute intensité. Le résultat de ses recherches a montré une amélioration de l’indépendance fonctionnelle des personnes en situation de handicap moteur, de leur qualité de vie et de leur estime de soi. « Et puis, c’est génial, ils se dépassent ensemble, se motivent. Mon objectif est que les jeunes de Dijon continuent et que cette salle soit un exemple », conclut David Guedin.