Deux chœurs chantent le « Requiem » à la cathédrale de Chartres 

Isabelle Porras fait partie des 86 choristes des ensembles du Jubilo Canto et de Bonifacio qui ont fait une représentation à la cathédrale de Chartres et à Paris. Avant, ils ne s’étaient rencontrés qu’une seule fois.

Podcast

Les mots d’Emilie Postel Vinay, cheffe d’orchestre 

1 - Les mots d’Emilie Postel Vinay, cheffe d’orchestre 

02:03

La choriste nous parle après un concert dans la cathédrale de Chartres

2 - La choriste nous parle après un concert dans la cathédrale de Chartres

03:51

Les émotions du dernier concert du Requiem à Paris

3 - Les émotions du dernier concert du Requiem à Paris

04:17

Il y a un an le Jubilo Canto, à Paris, et les Bouches en chœur, de Bonifacio (Corse), se sont entendus pour chanter, fin mai, l’œuvre de Mozart, dont la réputation n’est plus à faire.

Nous avons suivi Isabelle Porras, une photographe de formation, qui s’est trouvé une passion pour le chant et qui, comme l’ensemble de son groupe, s’est investie dans cette musique classique. L’ensemble des deux chœurs, parisien et corse, ne se seront donc rencontrés qu’une seule fois avant la représentation finale. 

Une entente bien orchestrée 

C’est seulement la veille de leur première représentation à la Cathédrale de Chartres qu’ils ont pu accorder leurs violons avec l’aide de leur cheffe respectifs, Odile Descols, pour les chœurs, et Émilie Postel-Vinay, à l’orchestre. Une harmonie accompagnée par l’Orchestre de la Bastille.  

« J’ai eu des frissons”, confie un membre du public à la sortie de l’église Saint-Roch, dans le centre de Paris, pour la dernière représentation du Requiem.