Apprentissage de la propreté chez l’enfant : finie la couche !

L’apprentissage de la propreté est le processus au cours duquel un enfant apprend à devenir continent et à cesser de souiller ses couches afin d’utiliser le pot ou les toilettes pour la miction et la défécation.

Podcast

Favoriser l’apprentissage de la propreté

1 - Favoriser l’apprentissage de la propreté

02:06

Votre enfant est-il prêt à être propre ?

2 - Votre enfant est-il prêt à être propre ?

04:09

Quand l’enfant est-il capable d’être propre ?

3 - Quand l’enfant est-il capable d’être propre ?

07:50

L’apprentissage de la propreté débute et se complète généralement entre l’âge de 18 mois et 4 ans.

Morgane Cadou Nguyen est infirmière puéricultrice et cofondatrice de Maison-né, une maison d’accompagnement à la parentalité qui va bientôt ouvrir à Paris.

Comment savoir si l’enfant est prêt ?

“Il y a deux choses importantes pour qu’un enfant puisse être propre : ses différents types de maturité et son âge sont à prendre en compte. La tranche d’âge pendant laquelle un enfant peut acquérir le contrôle de ses sphincters est de 18 mois à 3 ans. Cela reste une tranche d’âge assez vague puisque chaque enfant a son propre calendrier de développement, sa propre maturité psychologique et physiologique”, explique l’infirmière puéricultrice.

L’enfant envoie alors de nombreux signaux : 

  • Quand il vous demande de changer sa couche car il ne supporte plus qu’elle soit pleine.
  • S’il sait verbaliser ses sensations et qu’il vous signale “pipi” ou “caca” ou qu’il réclame le pot.
  • S’il ne sait pas verbaliser et qu’il se dandine et touche sa couche.
  • S’il est en recherche d’imitation et qu’il vous suit aux toilettes.
  • Sa couche reste propre plus longtemps, ce qui signifie qu’il commence à se retenir. 

Peut-être avez-vous remarqué que votre enfant s’éloigne de vous quand il aurait besoin d’aller sur le pot ? C’est un signe auquel Morgane nous conseille d’être attentif.

Comment aider son enfant à devenir propre ?

Il est important de soutenir son enfant tout au long du processus d’apprentissage de la propreté. Pour cela, vous pouvez l’encourager en lui faisant choisir son pot, le réducteur des toilettes et ses slips.

Pensez à prévoir un petit marche-pied pour favoriser l’accès aux toilettes ainsi que des lingettes ou une bassine avec des petits cotons humidifiés pour faciliter l’essuyage.

Un apprentissage qui peut durer plusieurs années

Votre enfant est propre le jour et la couche est encore nécessaire la nuit ? Pas de panique : “Il peut y avoir un décalage de plusieurs années entre l’acquisition de la propreté diurne et la propreté nocturne”.

Si à 5 ans, votre enfant urine sans s’en rendre compte dans son sommeil, une visite peut s’envisager chez le pédiatre. Il prescrira, s’il le juge nécessaire, des examens complémentaires.

L’invitée.

©Morgane Cadou Nguyễn

Morgane Cadou Nguyen est infirmière puéricultrice et cofondatrice de Maison-né, une maison d’accompagnement à la parentalité qui va bientôt ouvrir à Paris. Elle partage ses précieux conseils sur les réseaux sociaux.

Publié le 23/11/2022 à 11h15

Par Eva Kopp

Journaliste