Lot-et-Garonne : Woody, un marcassin abandonné et adopté par Véronique

En septembre, Véronique a découvert qu’un marcassin s’était réfugié dans son jardin pour fuir des chasseurs. Après une bataille judiciaire, cette passionnée d’animaux a été autorisée à l’adopter.

Podcast

Lot-et-Garonne : Woody, un marcassin abandonné et adopté par Véronique

1 - Lot-et-Garonne : Woody, un marcassin abandonné et adopté par Véronique

02:22

De l’arrivée de Woody à la décision de la préfecture

2 - De l’arrivée de Woody à la décision de la préfecture

04:20

La vie au quotidien avec un sanglier

3 - La vie au quotidien avec un sanglier

04:03

Il aura fallu beaucoup de persévérance. Après quatre mois de bras de fer judiciaire avec les autorités, Véronique Consolo, habitante du Lédat dans le Lot-et Garonne, a finalement été autorisée à adopter Woody. Ce marcassin âgé d’à peine quelques jours, qui avait trouvé refuge dans son jardin en septembre dernier en voulant échapper à des chiens de chasse. 

A N N O N C E

La quinquagénaire a bien essayé à plusieurs reprises de le remettre dans la nature pour qu’il retrouve ses congénères, mais en vain. “Je l’ai ramené quatre fois dans le champ d’où il venait. Je l’ai retrouvé à chaque fois blotti contre ma truie “, raconte Véronique. 

De nombreux obstacles

“Il revenait de plus en plus maigre. J’ai compris que si je le laissais, il allait mourir. Au bout de quelques jours, j’ai donc pris la décision de lui donner à manger.” 

À partir de ce moment-là, Véronique sait qu’elle ne peut plus faire marche arrière. Elle entame donc une procédure officielle pour adopter l’animal. Un parcours semé d’embûches qui entraînera dans un premier temps la saisie de Woody avant que la préfecture ne revienne sur sa décision, estimant que laisser le marcassin chez Véronique était “la moins mauvaise solution”.