Environnement : recycler les masques usagés en matériel scolaire

Dans le Morbihan, un conseiller municipal a trouvé une solution pour recycler les masques usagés en fournitures scolaires, de sorte à ce que toute la commune soit impliquée.

Podcast

Masques recyclés : un exemple d’économie circulaire

1 - Masques recyclés : un exemple d’économie circulaire

02:33

D’où est venue l’idée de recycler des masques ?

2 - D’où est venue l’idée de recycler des masques ?

04:05

Masques recyclés : rendre les enfants prescripteurs

3 - Masques recyclés : rendre les enfants prescripteurs

04:00

Mickaël Offret est conseiller municipal à Locminé, commune de 4 000 habitants dans le Morbihan, en Bretagne. À force de voir des masques usagés lors de ses promenades sur la plage ou aux abords du stade municipale, il s’est mis en quête d’une solution.

Un jour, par hasard, il tombe sur un reportage de France 3 évoquant une société basée dans la Vienne, près de Chatellerault. Plaxtil recycle les masques à usage unique depuis septembre 2020. Bonne idée car le polyproplylène qu’ils contiennent à 90% est issu du pétrole et met environ 400 ans à se dégrader.

50 000 masques recyclés

Le conseiller municipal se met en contact avec l’entreprise, installe des points de collecte un peu partout dans la ville et demande à l’ESAT de s’occuper du délissage, le procédé qui consiste à retirer la petite barrette de métal (qui ne se recycle pas).

Pour 10 000 masques récoltés, la ville récupère environ 400 kits de géométrie. Cela coûte 680 euros à la municipalité. Aujourd’hui, Locminé à recyclé environ 50 000 masques, dont certains sont devenus des coques de protection de smartphone.