• facebook
  • instagram
  • twitter

Quitter le domicile familial : le grand pas vers la vie d’adulte

01:54
écouter

Comme la plupart des enfants, Léa a quitté le domicile familial de ses parents pour continuer ses études supérieurs dans une autre région. Le lendemain de ses 18 ans, elle a donc découvert la vie d'adulte, un palier que l'on franchit avec beaucoup d'enthousiasme et d'appréhension. Rassurez-vous, tout le monde se pose des questions.

Les autres versions
  • Quitter le domicile familial : Ce que l’on prend avec et ce que l’on découvre sur place
  • Le jour où l'on quitte le domicile familial : dans la tête de Léa
Que ce soit pour les parents ou les enfants tout le foyer est chamboulé par le départ d'un des membres de la famille. Alors quand Léa a pris le train en direction de la capitale après avoir fêté ses 18 ans, l'émotion était intense : « tous mes amis ont couru sur le quai pour suivre le train et ma mère pleurait. » Une scène digne des films qui marque l'arrivée dans la vie d'adulte. On estime pourtant à 23 ans l'âge de départ des filles et 24 ans celui des garçons. C'est donc plus tôt que la moyenne qu'elle est arrivée à Paris, seule, dans un studio de 16m2. Dans sa valise, elle n'a ramené que des objets sentimentaux pour se sentir chez elle le plus tôt possible dans ce logement déjà meublé par une autre personne. « On apprend à faire le ménage, monter un meuble, chaque chose à sa place dans un appartement si petit » se souvient la jeune femme. Gérer les factures, les contrats d'eau et d'électricité… Bref la paperasse ...
Afficher +
Quitter le domicile familial : le grand pas vers la vie d’adulte
Crédit D.R./Adobe Stock
Camille Tribet
Auteur de ce contenu :
Camille Tribet
En savoir + sur Camille Tribet

Les autres podcasts de la collection

Patience, les podcasts de cette collection vont arriver !